Big Thief @Cabaret Sauvage

(live report): Big Thief @Cabaret Sauvage (Paris, 25 février 2020)

One comment

Le Cabaret Sauvage est l’une des nombreuses salles de concert qui peuplent le Parc de la Villette, lieu conçu et réalisé notamment pour accueillir des spectacles de musique. Rénové l’année dernière, ré-ouvert il y a quelques mois, il a accueilli hier soir Big Thief, l’un des groupes les plus intéressants et innovants parmi ceux qui sont actuellement présents sur la scène alternative et indé, surtout après la publication en 2019 de deux albums, U.F.O.F et Two Hands, qui ont fait l’unanimité auprès de la critique et du public.

La soirée humide et pluvieuse n’a pas intimidé les nombreux admirateurs des Américains. Une longue file d’attente s’est attardée à l’entrée de la salle dès notre arrivée, vers 19 heures, malgré le froid mordant. Les portes se sont ouvertes à 19h30 et c’est juste après 20h que les français de Pays P, le groupe choisi par Adrianne Lenker et ses partenaires comme première partie de cette tournée européenne, montent sur scène.

Trio composé de chant, de guitare et de batterie, entre musique et spectacle, Pays P propose une setlist inhabituelle et résolument originale, même si le résultat nous laisse un peu perplexes et il nous semble encore à parfaire.

Un court intervalle pour permettre le changement de décor, et peu après 21h, Big Thief fait son apparition sur scène.

C’est Masterpiece, un morceau extrait de l’album du même nom, qui les a révélés en 2016, le titre choisi pour inaugurer la soirée. Groupe relativement récent et très prolifique, il peut se permettre de proposer une setlist riche et variée avec des chansons également extrapolées de tous leurs disques, sans négliger même la production en solo d’Adrienne. Mais c’est surtout Capacity de 2017 l’œuvre la plus présente avec pas moins de sept chansons, alors que les disques les plus récents sont malheureusement un peu négligés, malgré, au final, les morceaux les plus attendus ne manqueront pas.

Le groupe sur scène est très soudé. Lenker passe avec aisance de la guitare électrique à la guitare acoustique, en accompagnement de sa voix caractéristique, qui sonne parfois de petit enfant. Elle est assistée par Buck Meek, deuxième guitare et Max Oleartchik à la basse.

Le premier morceau tiré du splendide Two Hands est Forgotten Eyes, accueilli par une salle enthousiaste qui ne lésine pas sur les applaudissements et s’avère connaître par coeur les paroles de cette chanson ainsi que de toutes les autres.

Ainsi, l’un après l’autre, défilent les titres plus ou moins récents : Shark Smile, Real Love, Replaced, jusqu’au moment le plus excitant de la soirée, qui arrive avec l’execution de Not, également tiré de Two Hands, qui est proposé dans une version particulièrement appréciée par le public.

Il y a également de la place pour une toute nouvelle chanson, intitulée Two Rivers.

Cattails, titre présent sur U.F.O.F clôt le concert, qui comprend cependant un rappel, assuré par Paul, de Masterpiece, qui termine la soirée tout en douceur.

Big Thief @Cabaret Sauvage
Big Thief @Cabaret Sauvage

Setlist

Masterpiece
Capacity
Forgotten Eyes
(Unknown) (Adrianne solo)
Shark Smile
Real Love
Mary
Two Rivers
Haley
Replaced
Not
Black Diamonds
Shoulders
Mythological Beauty
Orange
Pretty Things
Contact
Cattails

Encore:
Paul

ici en italien

1 comments on “(live report): Big Thief @Cabaret Sauvage (Paris, 25 février 2020)”

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.